Home » Présentation » Vie institutionnelle

Vie institutionnelle

18 janvier 2016 - Paris

Procès verbal du Conseil national 18 janvier 2016

23 octobre 2015 - Paris

Procès verbal du Conseil National du 23 octobre 2015.

Bureau

Présidente : Christiane Tricot
Vice-Présidentes : Annette Renard, Milène Ruty
Secrétaire : Françoise Sème-Wallon
Trésorière : Brigitte Bayle-Mangeney
Conseillères techniques : Ilonka Gaillac, Christine Guiter, Pascale Mesnil, Nicole Prulhau Cartau

Conseil national

Martine Aubry-David, Brigitte Bayle-Mangenay, TrésorièreColette Bosquet, Jacqueline BourgeoisPrésidente de la Commission Education et Culturereprésentante à l'ONU - Genève, Madeleine Chalnot Dominique Ciavatti, Annick Dénéchaud, Présidente de la région Pays de la Loire, Thérèse DurousseauResponsable site webCosette Foch Ilonka Gaillac, Présidente de la région Alsace, Christine Guiter-Roche, Présidente de la région Aquitaine, Paule André, Présidente de la région Bourgogne, Joëlle Haeusser, Anne de La Bigne, Brigitte Le Gouis, Représentante auprès du Conseil de l’Europe, Françoise Magnin, Micheline Martel, Monique Martinet, Présidente de la Commission Santé, Pascale Mesnil, Vice-Présidente des Affaires InternationalesDominique Muraccioli, Présidente de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Nicole Prulhau Cartau, Annette RenardVice-PrésidenteMilène Ruty, Vice-Présidente, Françoise Sème-Wallon, Secrétaire générale, Représentante auprès de l'OCDE,  Colette Souliman,  Christiane TricotPrésidente, Représentante à l'ONU - New-York, Présidente de la région Franche-Comté  

 

Union Européenne Féminine

La section Française est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 qui rassemble plusieurs centaines de Membres à travers notre Pays. Elle se compose d’un Bureau et d’un Conseil national "élu", essentiels à la coordination des actions et des travaux menés mais aussi d’unions régionales, indispensables au dynamisme et à la pérennité de l’association. Elle a un siège social à la Maison de l’Europe. Elle œuvre pour la protection de la liberté, de la dignité humaine et du maintien de l’héritage culturel, économique et social de l’Europe dans le respect des droits de la personne. Elle participe au renforcement de la paix sur les bases de la justice.